Actualités

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réchauffer les parisiens sur les terrasses des cafés en hiver pourrait devenir « illégal »

Réchauffer les parisiens sur les terrasses des cafés en hiver pourrait devenir « illégal »

Le 28 mars 2011

La fin des parassols chauffants en hiver ? Vous n'en n'avez même pas rêvé, Paris l'a fait

La mairie de Paris a pris l’initiative, pour des raisons de développement durable, d’interdire les terrasses bâchées et les parasols chauffants au gaz.

 Faisant suite au projet du règlement du service de l’urbanisme de la Mairie de Paris en date du 30 juillet 2010, relatif notamment à la taxation des chauffes terrasses électriques, l’interdiction des dispositifs de chauffage au gaz et des terrasses bâchées, un règlement définitif a été soumis, ce jour 28 mars, au Conseil de Paris.

 Conformément à la nouvelle réglementation, les parasols chauffants au gaz et les terrasses bâchées seraient désormais interdits, leur disparition devant intervenir au plus tard deux ans à compter de la publication du règlement définitif. Ainsi, réchauffer les parisiens sur les terrasses des cafés en hiver deviendrait totalement « illégal ».

 Or, ce nouveau dispositif est très critiqué notamment au sein des syndicats professionnels des hôteliers, restaurateurs et cafetiers lesquels, réfutant les raisons écologiques, estiment que les propositions qui sont faites comme  la suppression des bâches cristal, l'interdiction des chauffes terrasses au gaz, au profit de matériels électriques au demeurant moyennant une taxe, ne sont pas admissibles pour les professionnels.

 A titre d’information, la légalité du nouveau dispositif municipal pourrait faire l’objet d’une contestation avec des chances extrêmement sérieuses de succès devant le juge administratif dans un délai de deux mois à compter de sa date de publication. Ce recours pourrait en outre être doublé d’un recours en référé suspension afin de suspendre les agissements « illégaux » de la mairie.

 Qui aures habet, audiat…